voilacestdit

voilacestdit

Accommodations

 

 

Il m'est venu à l'idée que, par les temps qui courent, et vu comme ils courent, nous serions bien avisés de tenter d'accommoder. 

 

Accommoder évoque l'idée d'arrangement répondant à une demande, à un intérêt. Il évoque également l'idée de mise en rapport d'harmonie ou de correspondance, mettre d'accord ou en accord - par exemple "accommoder un différend". [Le problème est que cet usage d' "accommoder" est considéré comme veillli.]

 

Mais je pense aussi ces jours-ci à un autre sens. 

 

Le 6 mai, deux nouveaux télescopes spatiaux, Planck et Herschel, devraient être lancés dans l'espace. Leur mission :  aller observer l'Univers à 1,5 millions de kms de la Terre.

 

A quoi ressemblait l'Univers au moment de sa naissance il y a près de 14 milliards d'années ? Planck tentera de répondre à cette question ! en mesurant la première lumière émise dans l'Univers lorsque celui-ci n'avait que 380 000 ans  (la lumière n'arrivant que maintenant) !

 

Comment se sont formées les galaxies au début de l'Univers ? Comment les étoiles sont-elles nées ? A Herschel de tenter de répondre ! en observant dans l'infrarouge lointain les étoiles et les systèmes planétaires qui se forment actuellement, mais aussi des galaxies qui ont vu le jour il y a plus de 12 milliards d'années !

 

"Le principal objectif de Planck est cosmologique", dit un responsable de mission au Centre National d'Etudes Spatiales, qui explique :  Le modèle qui à l'heure actuelle rend le mieux compte de l'état présent de l'Univers est celui dit du "Big Bang". Dans l'état d'origine, l'Univers contenait la même quantité de matière qu'à présent, sa densité était beaucoup plus élevée, ainsi que sa température [supérieure au milliard de degrés]. A une telle température, la matière ne peut exister que sous forme d'un plasma, la matière et les radiations sont complètement mélangées : il n'y avait rien à voir, on était dans le brouillard.

 

Et puis, sans qu'on sache encore pourquoi, cet Univers est entré en expansion. Et 380 000 ans après le début de cette expansion, la matière a commencé à se structurer sous la forme des atomes : des protons et des neutrons pour former les noyaux, et des électrons.  "Ce jour-là, l'Univers a cessé d'être un brouillard de particules pour devenir transparent et émettre sa première image". Une première image qui portait la trace de toutes les grandes structures qui forment la charpente de l'Univers  - première image que Planck va précisément observer.

 

Quant à Heschel, sa mission est d'apporter des éléments pour tenter de comprendre comment naissent les étoiles. "Le domaine d'excellence de Herschel, ce sera de comprendre comment se forment les étoiles. Elles apparaissent dans les nuages de poussières et de molécules qu'on trouve dans les galaxies. Tout comme les nuages qu'on voit dans le ciel, ce sont des objets assez opaques : on ne voit pas du tout ce qui se passe à l'intérieur. Pour percer à jour ces nuages, il faut observer dans l'infrarouge lointain et le submillimétrique". Ce dont se chargera Herschel. 

 

"On sait que l'Univers fabrique beaucoup plus de petites étoiles que de grandes, mais personne ne sait pourquoi. On observe aussi que les nuages interstellaires se fragmentent avant de former des étoiles mais on n'en connaît pas la raison. Champs magnétique ? Poussières ? Température ? Turbulence ? Mystère, ces choses-là, on ne les comprend pas, ou très mal, car on n'a pas d'observations... Herschel nous les fournira, et en détail de surcroît. On aura enfin des données qui permettront de bâtir de solides modèles de formation d'étoiles".

 

De quoi accommoder notre vision de l'Univers !

 



22/04/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres