voilacestdit

voilacestdit

Des particules plus rapides que la lumière

 

La nouvelle de ce premier jour d'automne 23 septembre : "Des chercheurs du CNRS ont montré que des particules sont capables de voyager plus vite que la lumière". De quoi mettre en effervescence tout le monde scientifique.

"Si c'est vrai, c'est une véritable bombe pour la physique, c'est une découverte comme il en arrive tous les siècles", commente Thibault Damour, spécialiste de la relativité à l'Ihes [Institut des hautes études scientifiques de Bures-sur-Yvette].

Émoi chez les chercheurs, car le phénomène est réputé impossible d'après la théorie de la relativité d'Einstein, qui définit la vitesse de la lumière comme une limite infranchissable pour tout objet doté d'une masse.

Les faits, la réalité de l'expérience :

1) L'accélérateur de particules du Cern à Genève émet un faisceau de neutrinos à haute énergie. Le départ des neutrinos est mesuré avec une précision de 1 milliardième de seconde.

2) Sous le mont Gran Sasso dans les Appennins le détecteur de particules Opera détecte l'arrivée des neutrinos avec une avance de 60 milliardièmes de seconde par rapport à la lumière, soit un temps de trajet de 2,4 millièmes de seconde pour au mieux 2,5 millièmes de seconde [la vitesse de la lumière] escomptés.

3) Précision : Les 731 kms d'écart entre le Cern et le Gran Sasso ont été mesurés à 20 cms près ; par ailleurs l'équipe estime que l'incertitude de la mesure due aux instruments etc. est de l'ordre de 10 milliardièmes de seconde, soit bien moins que les 60 milliardièmes observés.

Que conclure de tout cela ? Qu'il faut "jeter à la poubelle tout le travail d'Einstein" comme je l'ai vu écrit ici ou là ?

Sûrement pas ! C'est mal connaître la physique. D'une avancée sur l'autre, de Newton à Einstein, d'Einstein à X, on ne jette rien à la poubelle, on trouve plus englobant. Le défi scientifique, maintenant, est de trouver la théorie X qui rendra compte de cette expérience.

Voilà le vrai réflexe scientifique. Cela a quelque chose d'exaltant dans ce monde où trop souvent on préfère tordre les faits pour les amener à notre façon, ou les ignorer parce qu'ils dérangent.

 

 

 

Einstein écrit une équation sur la densité de la Voie Lactée

Crédit photographique : AP/Associated Press

 

 

C'est une erreur de croire que nous élaborons des théories sur la base des observations, c'est plutôt la théorie qui détermine ce que nous pouvons observer.

    Einstein



23/09/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres