voilacestdit

voilacestdit

L'histoire du Monde racontée... [I]

 

L'histoire du Monde racontée à mes petits-enfants

 

 

Mes petits-enfants, l'aînée, Adélie, qui va vers ses six ans, le second, Paul, vers ses quatre ans, arrivent à l'âge des éternels "pourquoi ?" : "pourquoi ci ?", "pourquoi ça ?" etc. Il faut bien se préparer à répondre quelque chose...  on ne peut se cantonner, éternellement, dans le péremptoire "parce que", qui clôt la question.
Mais le monde est bien vaste... D'où l'idée de faire participer une grenouille. Le monde, pour la grenouille, c'est la mare, voilà qui est de dimension plus acceptable. On imagine donc une grenouille qui s'interroge sur sa mare. Pourquoi la mare, plutôt que rien ? Qu'est-ce que je fais là ? Pourquoi j'existe ? etc.
Je passe donc la parole à Rana la grenouille. Voici quelques extraits de son récit :

 

 

Leçon 1 : La Création

 

Rana nous raconte la Création :

 

"Au début il n'y avait rien. C'était le tohu-bohu. Mais le Créateur eut envie de créer. Car à quoi sert d'être Créateur si on ne crée rien. Il enfila donc sa blouse d'artisan, comme fait le potier devant son tour et il commença son oeuvre de création. On était lundi. Le Créateur créa le ciel et la terre. Or la terre était vague et vide et tout était dans le noir. Aussi le Créateur dit : "Que la lumière soit" et aussitôt la lumière fut. Il sépara la lumière et les ténèbres et appela la lumière "jour" et les ténèbres "nuit". Premier jour.
Le lendemain le Créateur sépara les eaux qui sont sous le firmament d'avec les eaux qui sont au-dessus, et il appela le firmament "ciel". Le Créateur fut content de son oeuvre. Deuxième jour.
Là-dessus, le Créateur voulut que les eaux qui sont sous le firmament se rassemblent en une seule masse et alors apparut la terre ferme. Le Créateur appela la terre ferme "terre" et la masse des eaux "mers". Il dit : "Que la terre verdisse de verdure : des herbes portant semence et des arbres fruitiers donnant sur la terre des fruits contenant leur semence". Il en fut ainsi. Le Créateur se régala de sa création. Troisième jour.
Arrive le jeudi. Il ne faut pas chômer. Le Créateur dit : "Qu'il y ait des luminaires au firmament du ciel" et il créa le soleil et la lune pour éclairer sur la terre. C'était bien.
Le lendemain, le Créateur dit : "Que les eaux grouillent d'un grouillement d'êtres vivants et que des oiseaux volent au-dessus de la terre contre le firmament du ciel". Il en fut ainsi, et c'est comme cela que les grenouilles apparurent près des mares. Le Créateur était très content de son ouvrage. Il aimait bien les grenouilles et les oiseaux.
Mais il lui restait un jour, le samedi, avant de se reposer dimanche. Il dit : "Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, bestioles, bêtes sauvages..." et il en fut ainsi. Et le Créateur eut encore une idée. Il dit : "Je vais faire l'homme à mon image, et qu'il domine sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux" et il en fut ainsi. Et cette fois la création était bien terminée. Le Créateur dit à l'homme et à la femme : "Soyez féconds, multipliez-vous, emplissez la terre et soumettez-la". Las !  le Créateur avait peut-être dit une parole de trop... Car l'homme ne se l'ait pas fait dire deux fois pour ce qui est de soumettre la terre. En attendant le Créateur était content.
Et le lendemain dimanche, il se reposa, parce qu'il avait bien travaillé à son ouvrage de création.
Voilà le récit de la Création tel qu'il est consigné dans les livres les plus anciens".

 

 

Leçon 2 : Les grenouilles



Rana, la grenouille poursuit son récit :

 

"Quand le Créateur nous a créées il a dit : "Coassez et multipliez-vous ; emplissez toute la terre". Aussi il y a beaucoup de grenouilles sur la terre. Et en plus nous avons été créées avant l'homme. Alors nous avons des tas de choses à dire. Mais d'abord, parlons des grenouilles.

"Moi, je suis Rana,  la grenouille verte. Il y a tout plein de grenouilles vertes sur la terre. Mais il y a aussi des grenouilles d'Albanie, des Balkans, des grenouilles grecques, ibériques, italiennes ; en Amérique des grenouilles-taureau, en Afrique des grenouilles-Goliath, en Australie des grenouilles géantes qui toutes sont de très grande taille ; mais aussi il y a des grenouilles des bois, des champs, des montagnes, des marais, du ciel ; et encore, c'est drôle, des grenouilles pisseuses, oui ; des grenouilles rieuses ; des grenouilles tigres et des grenouilles moutons ; des grenouilles léopards ; et même des grenouilles volantes ! Bref ça grenouille beaucoup sur toute la surface de la terre !

 

 

 

 

D'où vient notre nom "grenouilles" ? Grand'Pa dit que la racine du mot vient du latin rana, voulant dire grenouille - d'où mon nom -, et ranacula, petite grenouille - utilisé il y a longtemps sous sa forme ancienne "renoille" ou "grenoille". Pourquoi le "g" initial ? Il a sans doute été ajouté pour évoquer notre cri guttural [NB : Quand Grand'Pa dit "sans doute"... il faut comprendre qu'il en doute.... c'est comme ça qu'ils sont, les hommes ; nous, les grenouilles, on est plus directes : on coasse, c'est tout. Ne pas confondre avec le cri du corbeau qui croasse].

Nous, les grenouilles, on est plus fortes que les hommes, parce qu'on est du genre amphibiens : ça veut dire qu'on vit dans l'eau et sur terre. Les savants encyclopédistes, Diderot et d'Alembert, nous ont décrit comme cela dans leur grande Encyclopédie : "Un animal qui a quatre piés, qui respire par des poumons, qui n'a qu'un ventricule dans le coeur & qui est ovipare".

"Ovipare", ça veut dire qui se reproduit par des oeufs. Quand le Créateur a créé le monde, il nous a créées, nous les grenouilles, au cinquième jour de son ouvrage, le vendredi. Ensuite, on a pris le relais, en pondant des oeufs, dans l'eau. Et qu'est-ce qu'il devient l'oeuf ?  [1] il éclôt  [2] les larves s'accrochent à des algues  [3] des branchies apparaissent à l'extérieur  [4] les branchies extérieures sont recouvertes  [5] les larves d'environ 1 mois n'ont pas de jambes  [6] à environ 2 mois apparaissent les jambes arrières du têtard   [7] puis les jambes avant   [8] les 4 jambes sont libres  [9] et voilà la jeune grenouille d'environ 3 mois ! avec la queue presque absorbée et le changement de la gueule de têtard en celle de grenouille !"

 

Planches, d'après Wikipédia

 

À suivre....



18/07/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres