voilacestdit

voilacestdit

La cour du roi Pétaud (18 mars 2008)


Extrait d'interview de Frédéric Saint Geours, président de l'UIMM, qui a succédé au trop connu DGS :

Q : Depuis votre arrivée à l'UIMM, qu'est-ce qui vous a le plus surpris ?

R : L'absence d'organisation et de méthode, le fait qu'il n'y ait pas de contrôle, ni de processus de décision bien établi dans cette maison.

Et Saint Geours de poursuivre :

Il est désormais acquis qu'on ne pourra plus être président et délégué général, que les pouvoirs du conseil vont être renforcés par rapport à ceux du bureau, et que le conseil aura sans doute une commission financière indépendante du bureau.

On croit rêver !

Car enfin on ne connaît pas beaucoup d'organisation qui s'organisent pour confier à la même personne deux fonctions bien séparées comme président et délégué général ! 

Car enfin, que nous sachions, il est curieux de vouloir renforcer les pouvoirs du conseil par rapport à ceux du bureau, - alors que le bureau est une émanation du conseil !!

Car enfin le "sans doute" (le conseil aura sans doute une commission financière indépendante du bureau) est savoureux !!!

L'UIMM est décidément une sacrée pétaudière :

                        On n'y respecte rien, chacun y parle haut,
                         Et c'est tout justement la cour du roi Pétaud.
                                             Molière, Le Tartuffe, I,1, Mme Pernelle

         






18/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres