voilacestdit

voilacestdit

Le saint du jour

 

Faut pas raconter des histoires...

 

Il paraît qu'un très haut personnage politique, voyant dans quelles difficultés se trouvent les gens du fait de la crise, a décidé, lui, de réduire son salaire et de réduire son train de vie, pour être en quelque sorte en capacité d'empathie, - étant bien conscient du risque qu'il y a d'être coupé de la réalité, à vivre dans un milieu trop protégé, clos, à part.

 

On ajoute que, s'il avait pu, il se serait même séparé de sa Rolex, étant entendu que "si à 50 ans on n'a pas de Rolex, c'est qu'on a raté sa vie" [Jacques Seguala, qui a déclaré depuis que ce qu'il avait dit là, c'était "la plus belle connerie de (sa) carrière" : on ne le lui fait pas dire].

 

Mais faut pas raconter des histoires. Ca peut pas arriver. Si.

 

C'est pas des histoires. C'est l'histoire d'un certain Charles [pas de Gaulle, non], mais du Danemark, 4ième fils de son père le roi Canut, qui durant la crise [la famine] de 1125 a vendu ses biens pour venir en aide aux plus pauvres, et, demeurant simple et modeste dans son comportement, a réduit ses propres dépenses pour diminuer les impôts de ses sujets.

 

Donc ça arrive. Notons cependant que le même Charles[1], ayant imposé la diminution du prix du blé, s'attira, lui, la rancoeur des financiers, et mourut assassiné 2 ans plus tard le 2 mars 1127....

 

Ce qu'on ne souhaite à personne.

 

[1] qui a été béatifié sous le nom de Charles le Bon : on lui a fait sa fête hier,  2 mars.

 



03/03/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres