voilacestdit

voilacestdit

Les cinquante ans d'Astérix


On fête ces jours-ci les cinquante ans d'existence d'Astérix. Un succès phénoménal qui dépasse largement nos frontières. On ne compte pas moins de 327 millions d'exemplaires vendus à ce jour dans le monde, en cent sept langues !

Astérix flatte notre esprit gaulois mais ce n'est certainement pas cela qui le fait lire aussi à l'étranger. L'humour, la facétie, l'astuce sont des ingrédients mais ne suffisent pas à eux seuls à expliquer le succès.

Astérix illustre un certain esprit de résistance. Le petit village lutte avec astuce et efficacité contre l'encerclement des puissantes armées romaines qui ont envahi toute la Gaule... Toute ? Non! Le  village résiste encore et toujours à l'envahisseur. Un combat de David contre Goliath.

La force de la résistance est au-delà du rapport des forces. L'armée romaine déploie des moyens considérables disproportionnés mais présente des failles. Asterix se joue avec facétie de ces failles. En outre c'est un tout petit bonhomme. Il tient sa force non de sa taille mais de son esprit.

Bien des luttes aujourd'hui sont menées contre des adversaires ou des obstacles qui ne sont plus des forces armées mais nécessitent des actions de résistance. L'histoire d'Astérix nous remet en mémoire que tout n'est pas joué dans le rapport des forces, et que l'esprit, la facétie même peuvent avoir raison de plus puissants.

Ce message est universel et actuel : "Le verbe résister doit toujours se conjuguer au présent" [Lucie Aubrac]




22/10/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres