voilacestdit

voilacestdit

Les medias datifolent


Vous savez, il ne se passe rien en ce moment.


La crise, oui, mais on s'y habitue un peu. Les gens dépensent autrement ? Pas vraiment. Moins sans doute. Les soldes ? Dommage qu'il fasse si froid. La carte bleue "chauffe" un peu moins. Tout cela vaut bien un reportage à la une.


Et la neige donc. Est-ce que ça ne serait pas la faute à Sarkozy, s'il neige ? Car enfin, les transports sont désorganisés, les pépés les mémés se cassent la figure, les urgences sont débordées justement qu'elles étaient en grève, sous la grève le verglas, même la cité phocéenne n'en peut plus. Encore un reportage à la une.


Et ce n'est pas tout. La nouvelle, j'espère, ne vous a pas échappé. Rachida Dati a accouché, d'une petite Zohra, et voilà, cinq jours après, je dis bien cinq jours - et non pas cinq semaines - Dati est au boulot ! Admirable ! Fabius aurait dit : "Qui va garder la petite ?". Mais laissons Fabius à ses questionnements existentiels de gauche. Non, c'est admirablement fou ! Elle a tout de même du chien cette ministre etc etc. La presse est folle de complimentations.


Je propose quant à moi - ce sera ma modeste contribution à l'engouement général - de changer le verbe français "batifoler" en "datifoler". Ca vous va ?
Donc désormais, pour exprimer l'idée de folâtrer, gambader, s'amuser à de petites plaisanterie, passer son temps à des enfantillages - voire prendre avec une fille, une femme certaines privautés, badiner, lutiner - on pourra dire "datifoler".


Vous savez, il ne se passe rien, non rien de rien, en ce moment.








08/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres