voilacestdit

voilacestdit

Morale de l'histoire (suite encore) (4 mars 2008)

Affaire UIMM suite encore.

 

La colère de la patronne des patrons contre les pratiques scandaleuses des dirigeants de l'IUMM peut-elle avoir un réel impact sur les comportements des dits dirigeants ? La suite le dira.

 

Ce qui apparaît en tout cas en pleine lumière c'est l'arrogance de ces dirigeants, qui le prennent de haut. Ils se croient encore autorisés à donner des leçons : "on se calme" disent-ils à l'adresse de Parisot.

 

Et en même temps - aveu de faiblesse - ils se disent prêts à faire quelques concessions (comme revoir les indemnités de DGS), à condition de sauver leurs mandats.

 

Le problème, messieurs, ce n'est pas de "revoir" les indemnités en question. Elles sont injustes. Elles ne doivent pas être.

 

Encore plus inique le "silence" de DGS sur les bénéficiaires des arrosages patronaux - silence qu'on aurait acheté au moyen précisément de ces indemnités. Tout ne s'achète pas messieurs. Et ce silence, s'il persiste, a purement et simplement valeur de délit. Car il jette le doute sur l'ensemble des relations sociales.

 

 



04/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres