voilacestdit

voilacestdit

Prémonitoire


Prémonitoire, adj.

A. MED Se dit de symptômes qui apparaissent avant la phase aigüe d'une maladie et en permettent le diagnostic précoce. Certains symptômes ont une valeur prémonitoire qu'on ne saurait négliger  (Widal, Lemierre, Abrami ds Nouv. Traité Méd.).

B. Qui se rapporte à la prémonition, qui constitue une prémonition; qui avertit confusément de l'imminence d'un évènement. Goya nous a déjà alertés par sa formule prémonitoire : "le sommeil de la raison engendre les monstres" (Huyghe, Dialog. avec visible).


Prémonitoire : Le regretté André Gorz (qui s'est donné la mort, âgé de 84 ans, le 24 septembre 2007, en compagnie de sa femme, Dorine, atteinte d'une maladie incurable), nous a alertés dans un article remis, une semaine avant sa mort, à la revue écoRêv' [revue critique d'écologie politique] :


La question de la sortie du capitalisme, écrivait-il, n'a jamais été plus actuelle. Elle se pose en des termes et avec une urgence d'une radicale nouveauté. Par son développement même, le capitalisme a atteint une limite tant interne qu'externe qu'il est incapable de dépasser et qui en fait un système qui survit par des subterfuges à la crise de ses catégories fondamentales : le travail, la valeur, le capital. [...] Le système évolue vers une limite interne où la production et l'investissement dans la production cessent d'être assez rentables [...].


Et André Gorz de poursuivre : Une industrie financière se constitue qui ne cesse d'affiner l'art de faire de l'argent en n'achetant et ne vendant rien d'autre que diverses formes d'argent. L'argent lui-même est la seule marchandise que l'industrie financière produit par des opérations de plus en plus hasardeuses et de moins en moins maîtrisables sur les marchés financiers. [...] L'économie réelle devient un appendice des bulles spéculatives entretenues par l'industrie financière. Jusqu'au moment, inévitable, où les bulles éclatent, entraînent les banques dans des faillites en chaîne, menaçant le système mondial d'effondrement, l'économie réelle d'une dépression sévère et généralisée.


Pour rappel ces lignes ont été écrites en septembre 2007.





11/12/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres