voilacestdit

voilacestdit

Sauvage

Loin des événements qui nous fascinent, emplissant notre esprit de sentiments d'admiration pour la liberté conquise, de crainte et tremblement pour les menaces et la répression, se trouve un atoll presque désert. Mon fils qui fait le tour du monde avec sa femme, parti de San Francisco, passe par là et envoie sur leur blog le billet suivant. Par contrepoint il me plaît de reproduire cette réflexion sur le concept de "sauvage".

 

 

 

Arrivés un dimanche à midi sur l'immense (461km2 dont 99.9% de lagon) mais presque désert (407 habitants) atoll de Tikehau, dans l'archipel des Tuamotu, nous avons pu constater à la première personne ce qu'était vraiment la vie sur une île isolée, si tu ne fais pas partie des dispendieux clients du Pearl Beach Coco Macumba Resort.

Deux heures et demi après l'arrivée, sous un soleil de plomb, errant à la recherche d'un "village" qui en fait n'existe pas, affamés et surtout assoiffés, nous avons été littéralement recueillis par une famille adorable. Le chef de ladite famille est en fait infirmier -- comprendre infirmier/médecin/secouriste/urgentiste/pharmacien/vétérinaire/etc. puisqu'il est le seul et unique personnel médical jusqu'à Tahiti, à une heure trente d'avion d'ici ! L'hôpital, la pharmacie, les secours, c'est lui [...]

Sauvage

Ces quelques jours sur l'atoll  "Tikehau la Sauvage", comme la brochure touristique en fait la publicité, m'interpellent quant au concept de "sauvage".

Notre société de consommation occidentale, pour laquelle le confort est une évidence acquise, attache en conséquence une connotation uniquement positive à "sauvage". Sauvage c'est un endroit (i) génial, (ii) naturel et (iii) que tu es seul à connaître (les autres, les débiles, le tout venant, va à l'endroit touristique). C'est la tranquillité. C'est aussi la différence, l'individualisme, je dirais presque l'élitisme. D'où l'utilisation du mot sauvage dans : Parfum sauvage (à 500€ la bouteille). Femme sauvage (habillée en Dior)...

"Une île sauvage" c'est donc : seuls sur une grande plage de sable blanc, le lagon bleu, le soleil, la peau lisse et bronzée, l'amour sur la plage...

Or Tikehau ce n'est pas tout à fait ça. Tikehau c'est :

 

- La mer infestée de requins jusqu'à 50cm du bord. Bon d'accord ils ont un point noir sur l'aileron et comme disent les locaux : "Si tu vois un point noir sur l'aileron, il est pas dangereux. Si c'est point blanc, très dangereux !" Mais le requin au point noir est-il au courant lui qu'il est pas censé être dangereux ? (Et je te passe les détails sur comment discerner le point sur l'aileron quand tu te retrouves avec le requin en pleine face sous l'eau) 

 

- La terre quadrillée par des chiens errants méchants. Depuis notre arrivée on se demandait par quel mystère tous les habitants avaient à la maison des chiots tout mignons, jamais de chien adulte. Affaire : résolue. Les locaux se déplacent toujours avec un caillou dans la main pour se défendre. 

 

- Et partout, partout (surtout dans ton lit), des insectes et du sable... (tiens, une fourmi mutante traverse mon écran à cet instant)

"Une île sauvage" c'est donc plutôt cette image : tu sors de l'eau en courant sur des coraux coupants, poursuivi par des requins à tâche plus ou moins grise, avec ta peau rouge cramée par le soleil et bouffée par les insectes, pour être accueilli sur le sol par une meute hurlante qui a faim ! Et d'ailleurs tu as toi même faim car l'unique "magasin" (ni resto, ni snack, rien) de l'île est ouvert trois heures par jour sauf le weekend, et de toute façon ils n'ont rien. Et soif car l'eau du robinet quand il y en a est "saumâtre" (je ne sais pas ce que ça veut dire, mais je sais que ça pue un max).

De mon côté je trouve ces requins fascinants, et avec un peu d'entraînement on peut survivre aux chiens. Quant à la douche, c'est un concept que j'ai déjà mis de côté depuis longtemps. Je ne reviendrai pas à Tikehau, mais j'ai apprécié ces quelques jours d'expérience. Ce n'est pas Tikehau qu'il faut critiquer, mais notre acceptation déformée du concept de sauvage.



24/02/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres