voilacestdit

voilacestdit

Ségolène ne manque pas d'air


Voilà, on ne savait pas tout.


Qui a inspiré Obama ? vous demandez-vous. Eh bien, la réponse la voici : C'est Ségolène ! "Oui, j'ai inspiré Obama et ses équipes nous ont copiés".


A l'époque où elle était candidate à la présidence tandis qu'Obama envisageait seulement de l'être, il aurait envoyé à Paris des émissaires pour rencontrer l'équipe de Ségolène. "Chez nous ils ont enregistré les idées de 'gagnant-gagnant', de 'citoyen-expert'.  Ensuite Obama a adapté la 'démocratie participative' à la mode américaine..."  Puisqu'on vous le dit. 


Evidemment ce genre d'outrecouidance - signe d'un ego un peu démesuré - a provoqué quelques réactions. Auxquelles Ségolène a répondu en disant que "c'était de l'humour". Ah bon !  Le journaliste qui l'interviewait explique quant à lui n'avoir "personnellement pas perçu la réponse de Ségolène Royal comme étant de l'humour".


La vérité est simplement que Ségolène est la réplique féminine [féminisme oblige] de Papageno.


Papageno l'oiseleur qui se vantait auprès du prince Tamino de lui avoir sauvé la vie en ayant tué le serpent qui l'avait menacé. Papageno que les dames d'honneur de la Reine de la nuit punissent de ce mensonge en lui fermant la bouche avec un cadenas en or.


En attendant d'avoir la bouche fermée avec un cadenas en fer blanc [crise oblige], Ségolène-qui-ne-manque-pas-d'air pourra toujours mettre celui-ci - qu'on appellera  l'air de Segoleno - à son programme : 


Oui je suis l'oiselière
toujours joyeuse, holà hoplala !
Je suis connue
des jeunes des vieux de tout le pays.
Je sais poser des pièges,
je connais tous les sifflets.
Voilà pourquoi je suis joyeuse :
tous les zozos sont à moi ! 





22/01/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres