voilacestdit

voilacestdit

Tout le monde ne chausse pas du 35 (Episode 4)

                                          A la manière de San-Antonio...

 

 

                                       Tout le monde ne chausse pas du 35....

 

                                                      Episode 4

 

 

 

                                MAIS QUE FAIT DIEU, OU EST LA POLICE ?

 

 

 

Retour dans nos locaux : ça va de plus en plus fort. L'existence, celle qu'est régie par un peu de bon sens, serait-elle une puérile illusion ? N'aurait-elle pas plus d'importance qu'un pet de nonne ? [Mes excuses d'user du mot pet mais il est dans le vent].

 

Nous voilà embarqués dans des péripéties sans fin. On est prêt à proposer un texte à la signature, vois-tu, mais il faut auparavant consulter les locdus du CCE (les mêmes en gros que ceux qui ont discutaillé le détail du texte), et ensuite les locdus des CE (encore les mêmes etc…).

 

Donc le CCE a été convoqué le 25 octobre pour donner son avis sur le texte arrêté le 13 octobre, qui est promis à signature. Mais voilà. A peine le CCE commencé, un locdu, du genre, on te l'a dit, pas tibulaire mais presque, se lève et t'annonce tout de go que le CCE ne peut pas régulièrement se tenir,  parce que les locdus qui représentent Grenobole au sein de la docte assemblée, en fait, à cette heure-ci, ne sont plus locdus. Il y a carence de locdus, tu vois.

 

Bon, c'est nouveau çà ! Mimi Cracra fait les vérifications d'usage, il apparaît bien que ce peut être le cas. Et  même caca. Qu'est-ce qui s'est donc passé ?

 

Il y a des élections en cours à Grenobole, pour renouveler le cercle des locdus, mais comme tu sais, ou ne sais pas, le premier tour des dites élections, prévu le 26 octobre, doit avoir lieu avant la date anniversaire du deuxième tour des élections précédentes, tu me suis toujours ? Or le deuxième tour en 1997 avait lieu le 23 octobre, donc le premier tour en 1999 doit avoir lieu avant le 23, et voilà qu'il est organisé pour le 26, fais tes comptes, il manque 3 jours, donc les locdus de Grenobole depuis le 23 ne sont plus locdus, y a plus de locdus, ce qui pourrait paraître pour une presque bonne nouvelle, mais c'est une du genre plutôt mauvaise, rapport au fait qu'on ne peut pas finaliser les 35 heures si pas de CCE, et pas non plus de CE à Grenobole… Locdu, quand tu nous tiens…

 

Là-dedans, quel rôle, je te demande,  a joué  le pas tibulaire mais presque ? Il ne faut pas nous la faire. Lui qui en a rajouté des couches en négos de protocole, en envisageant avec les autres la date du 26, ou il savait ou il savait pas. S'il savait, c'est bâti, mec, c'est bâti .  S'il savait pas, c'est un qu'on,  se le dise. Tu n'en connais pas les tenants,  mais tu peux re-douter  les aboutissants.

 

Tu me diras, où est le problème ? On va par ailleurs, et par les soins du même, au tribunal, pour les mêmes élections, mais pas les mêmes raisons. C'est quoi ce truc ?  Mais que fait Dieu, où est la police ?

 

Dieu jouant dans nos existences le rôle que tu sais, et la police le rôle que tu sais pas, il faut tenter de vivre, comme l'a écrit je ne sais plus qui, et c'est sûr que demain sera un autre jour. Le mot d'ordre sera : A fond la forme, méfie-toi de la forme, ça risque d'entacher le fond, ou pire te laisser décontenancé comme un bidon de lait sans fond…

 

A peine les nouveaux locdus remis en forme, on va leur re-servir les 35 heures, et là on peut espérer conclure : Big Boss va re-convoquer les 5 locdus en chef pour signer texto : six personnages en quête de hauteur !

 

 

 

 

                                      LA TRENTE-SIXIEME HEURE

 

 

 

L'heure est arrivée où votre serviteur va tirer sa révérence. Il aborde, comme on dit, sa dernière ligne droite chez HP : en fait de ligne droite, c'est plutôt une dernière ligne courbe, parce que tu vois, comme l'a écrit le pohète [Paul Claudel] 'Dieu écrit droit avec des lignes courbes', et nous aussi, vu qu'on a comme un air de ressemblance, c'est dit dans les Ecritures.  Mais là n'est pas la question, comme disait le bourreau au condamné qui se trompait de porte.

 

L'heure de nouveaux commencements est donc arrivée pour votre serviteur. Le Beaujolais nouveau aussi arrive.  Mais les 35 heures pas encore vraiment chez HP, vu les péripéties qu'on t'a narrées. N'empêche, le complexe, et peut-être compliqué, c'est peut-être pas les 35, mais plus encore  la trente-sixième heure : comment on fait pour mettre ça en place ?

 

Comme l'a dit l'in et narrable Proust : 'Les jours sont peut-être égaux pour une horloge, mais pas pour un homme'. Va raconter ça aux locdus, tu te ramasses. Ils veulent de l'horloge : l'horloge de la gare, l'horloge parlante, l'horloge interne, l'horloge que tu veux ... mais de l'horloge, certains même veulent de l'horodateur, comme sur le parking. C'est bien comme image : t'arrives au turbin, et là, hop, tu te parques, on fait le garage [vieille histoire chez HP], statique quoi, mais on mesure le temps, c'est sous contrôle, le locdu est satisfait.

 

Seulement, ça ne marche pas vraiment comme ça : il y a des temps pour se défoncer, il y a des temps pour se faire plaisir, il y a des temps où on ne se fait pas plaisir, et ces temps là n'ont pas la même durée : les meilleurs sont les plus courts, t'as remarqué;  et d'autres, identiques en temps d'horloge,  sont bien longs, hein !

 

On va donc faire les 35 heures, mais on ne sait pas  lesquelles. Enfin, tu me raconteras.

 

Pour moi, l'heure est venue de clore mon récit. Il est temps de lever l'ancre.

 

Et d'aller goûter le Beaujolais nouveau, ce jeudi 18 novembre 1999, avant de tirer ma révérence le 31 décembre. Ciao à tous.

 

 

 

                                                     F   I   N

 

 

                                                                                                                                                       

 

 

              

 

 

 

 

 

 

 



04/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres