voilacestdit

voilacestdit

Entheos autour de l'Atlantique

 

 

Ce billet pour donner des nouvelles de l’Entheos.
 
L’Entheos, c’est le catamaran sur lequel ma fille Éléonore et sa petite famille : Lionel mon gendre, Adélie 12 ans, Paul 10 ans et Théophile 6 ans, sont partis naviguer autour de l’Atlantique. Départ de La Rochelle en juillet dernier, retour en juin ou juillet prochain. Une belle aventure familiale !
 
 
 fullsizeoutput_76d.jpeg
 
 
Le catamaran est de bonnes dimensions: 13,47 mètres sur 6,80, 18 m de tirant d'air. À bord chacun a son espace, et chacun sa tâche, même le petit mousse. Les enfants n'assurent pas le quart mais sont sur le pont pour les manoeuvres. On s'occupe aussi beaucoup à l'intérieur. Et il ne faut pas oublier l’école : Adélie suit le CNED, Paul a les parents pour maîtres, Théophile aussi.
 
 
fullsizeoutput_77c.jpeg 
 
121836142.jpg
 
121567196.jpg
 
121567202.jpg
 
 
À l’occasion des escales on se fait des copains sur les bateaux voisins ; beaucoup de visites aussi des pays, des marches et des découvertes de la nature ; et sur mer, pour le plus grand ravissement des enfants et des grands, des rencontres fabuleuses, comme avec les dauphins.
 
 
entheos copains 2 .jpg
 
121722401.jpg
 
121678432.jpg
 
121567213.jpg
 
121567210.jpg
 
 
Mais la navigation n’est pas toujours cool. 
 
Le passage de la tempête Leslie début octobre a pas mal secoué. Heureusement le bateau avait pu se mettre à l’abri à Porto Santo près de Madère. Lionel a écrit ceci sur le blog Entheos :
 

" Porto Santo après le passage de Leslie

Coucou, juste un rapide message pour vous dire que tout le monde va bien ici, bateau et équipage.

Nous avons vu passer Leslie au large (heureusement), vents soutenus et belles vagues sur Madère et Porto Santo.

Inquiétude avant, car la météo annonçait des rafales à plus de 50 noeuds et des vagues de 7 m et plus, le tout orienté sud, ici les ports sont tous au sud des iles, donc exposés. Finalement nous avons eu 32 noeuds au maximum et une belle houle. Inconfortable, désagréable + une nuit à faire des quarts pour vérifier que la bouée ne lâche pas ... Un voisin à d'ailleurs vu son amarre casser et dû rapidement démarrer le moteur pour ne pas finir sur les cailloux... et certains bateaux qui étaient à l'ancre ont du rallonger voir changer de mouillage.

Merci aux copains, Pierre et Marc pour leurs conseils et lectures de fichiers météo : rassurant on s'est senti moins seul.

Mention spéciale à l'assistante de la marina qui, pour nous rassurer, nous a dit : "je vais prier pour vous." !

Autre mention pour la marina qui au matin nous dit qu'il faut quitter la bouée trop prés des rochers selon eux, alors que le plus fort était passé !

Bref ce matin c'est école - là c'est la récréation, le vent s'est orienté nord une vingtaine de noeuds mais, vent de terre : plus de houle et nous louons le confort retrouvé.

A noter cette photo de Madere - qui nous a partiellement protégé.

 

 

Entheos passage de Leslie 121609756.jpg

 
 
Depuis il y a eu encore quelques coups de vent, de la vaisselle cassée, mais l'équipage se prépare surtout à la grande traversée, des îles Canaries vers les Caraïbes, dans la deuxième quinzaine de novembre, selon la météo.
 
Bon Vent à l'équipage !
 
 
Composition famille Segard à Porto Santo 121688146.jpg
 
Famille Segard devant son oeuvre à Porto Santo 121688152.jpg
L'équipage, qui selon la tradition locale a laissé sa marque
sur ce mur à Porto Santo comme bien des bateaux de passage
(oeuvre collective : la baleine c'est Paul, le bateau Adélie, le soleil Théophile)
 
 
 


04/11/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 71 autres membres