voilacestdit

voilacestdit

De la puissance du mot (29 avril 2008)

 

Lu sur le site de Libé ce titre accrocheur : La torture est "acceptable" pour l'administration Bush.

 

Dans le corps du texte qui suit on ne trouve pas que le mot torture soit dans les sources rapportées, le New York Time et le Washington Post. On n'y lit que cette citation :

 

Le fait qu'une action soit entreprise pour éviter un attentat, et non pour chercher à humilier ou abuser, serait acceptable aux yeux d'un observateur raisonnable chargé de mesurer le degré d'outrage commis [Brian Benczkowski, vice-ministre de la Justice, cité par le Times].

 

Et encore cette autre :

 

Certaines interdictions comme l'interdiction d' "atteinte à la dignité" invitent à considérer les circonstances entourant les actions entreprises.

 

Noter que la soi-disant information qu'annonce le titre du site n'est pas reprise dans le quotidien du jour.

 

Les faits sont assez graves comme cela. Est-ce de la vraie information que d'en rajouter en balancant un mot pas anodin comme torture ? Qu'est-ce qu'on y gagne à penser ?

 

Nous sommes bien loin du respect qu'avait un René Char pour la puissance du mot :

 

Levé avant son sens, un mot nous éveille, nous prodigue la clarté du jour, un mot qui n'a pas rêvé.

 

 

 



29/04/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres