voilacestdit

voilacestdit

Total, Continental, AIG et les autres





Total annonce dans la foulée 14 milliards de bénéfices, et la suppression de 553 emplois. Erreur de communication ? Sûrement pas : le patron, Mr de Margerie, a reçu huit jours plus tôt la distinction de meilleur communicant [voir le billet : "Le PDG de Total superstar !"]. Ce n'est pas un problème de communication. Ce n'est même pas un problème du tout pour Total.


Continental annonce abruptement la fermeture de son usine de pneumatiques de Clairoix, avec, à la clé, la suppression des 1120 emplois. Continental ne s'était-il pas engagé il y a deux ans à maintenir l'emploi, en échange des efforts demandés aux salariés qui avaient accepté de passer de 35 à 40 heures de travail par semaine [pour le même salaire s'entend] ? Sûrement pas : Le directeur du personnel du groupe, Heinz-Gehard Wente, l'assure, "il n'y a pas eu de garanties données". Ce n'est pas un problème de contrat moral. Ce n'est même pas un problème du tout.


AIG reçoit massivement l'aide de l'Etat américain pour échapper à la faillite. On apprend qu'il a commencé à verser 450 millions de dollars de rémunération variable à des employés de sa filiale financière, à l'origine de sa déconfiture. Un scandale ? Sûrement pas : le patron juge certes cela un peu "de mauvais goût et difficile à défendre", mais il s'est dit contraint pour des raisons légales. Ce n'est pas un problème de morale. Au mauvais goût près, ce n'est même pas un problème du tout.


Et pourtant. Et pourtant on sent bien que ça ne va pas. Qu'est-ce qui ne va pas ? Ce qui ne va pas, c'est l'imperturbabilité des logiques partielles, partiales, mises en oeuvre.


Total est dans une logique partielle, exclusivement financière. Pas de place pour d'autres considérations. Continental y va aussi de sa logique partielle, exclusivement de rentabilité. Le groupe a une surcapacité de 15 millions de pneux. Le site de Clairoix, qui en fabrique 7,5 à 8 millions, est l'usine d'Europe où les coûts de production sont les plus élevés. Le reste est affaire de calculette. AIG enfin ne connaît que la logique partielle du contrat gérant les rémunérations variables [étonnant tout de même que ces rémunérations variables ne soient pas en corrélation avec le résultat...], bien indépendamment du reste.


Ce sont ces logiques cloisonnées qui sont à l'origine de la catastrophe dans laquelle nous sommes. Il serait temps de s'en apercevoir. De dénoncer, partout où on peut, ces logiques fermées. Et de s'efforcer à penser large, complexe. A monde complexe pensée complexe.


Il faut aussi se poser la question du rôle qu'on fait jouer à la loi. Total dit : rien d'illégal à faire du bénéfice, et casser de l'emploi. Continental assure : "La suppression des usines ne constitue pas une infraction des lois, des accords, ou des conventions collectives". AIG se dit contraint par des dispositions légales. Que signifie cette constante référence à la loi ?


Elle signifie que notre société est en perte de [bon] sens. Quand on ne sait plus comment se conduire - c'est l'objet de la morale - alors on se rabat sur la loi . Ce qui explique l'inflation du nombre de lois, puisque la loi doit tout régler à notre place.


Le [bon] sens voudrait qu'on ne supprime pas tout sec des emplois quand on fait des bénéfices. Le [bon] sens voudrait qu'on ne sacrifie pas sans plus des gens à qui on a demandé des sacrifices. Le [bon] sens voudrait qu'on s'abstienne de récompenser [avec l'argent du contribuable] ceux par qui le malheur est arrivé ; sans rien dire du fait que, sans le contribuable, l'entreprise n'existerait même plus : quid alors des contraintes légales ?


Mais que nenni ! La loi permet, la loi n'interdit pas, la loi contraint. Fermez le ban[cal].


PS.  Illustration inopinée de défaut de sens : sur la page internet qui relate la fermeture de l'usine de pneumatiques Continental, et la suppression des 1120 emplois, cette réclame [amenée par le moteur de Google] :

Pneux à prix sacrifiés
Prix de Crise sur 30 marques
Jusqu'à -80%

A quand les Salariés à prix sacrifiés, Prix de Crise...









16/03/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres