voilacestdit

voilacestdit

A propos des Créatifs culturels


A propos des Créatifs culturels


(Note réalisée à partir du livre collectif Les créatifs Culturels en France, éd. Yves Michel, 2007)

"Créatifs culturels" : de qui, de quoi s'agit-il ?

Tout d'abord, première information, il ne s'agit ni d'un parti, ni d'une chapelle, ni d'un mouvement, bref de rien de caractérisé en tant qu'organisation.

L'expression créatif culturel est apparue suite aux travaux que deux sociologues américains, Paul H. Ray et Sherry Anderson, ont menés sur la société américaine dans la fin des années 90, donnant lieu à une publication à New York en 2000 - recherches reprises en Europe en 2003 par le "Club de Budapest".

Selon ces travaux il s'agirait d'une construction statistique, une typologie résultant d'une enquête sociologique. Les individus caractérisés comme appartenant à ce groupe ne forment pas un groupe au sens d'organisation mais en tant qu'ensemble sociologique. Cet ensemble est repérable par un certain nombre de caractéristiques que ces individus partagent en termes de valeurs relatives à la société.

La catégorisation de "créatifs culturels" donne à comprendre que les individus concernés sont typés en tant que créateurs d'une nouvelle culture. "Culture" est entendu au sens anthropologique du terme, à savoir : les représentations de soi et du monde et les valeurs qu'elles portent, les normes de comportement qui en découlent et les attitudes, conduites et modes de vie qui les incarnent. "Nouvelle culture" signifie qu'il s'agit de l'émergence de nouvelles représentations et nouveaux comportements qui participent des évolutions culturelles en cours mais ne s'inscrivent pas dans la continuité des représentations et comportements les plus communément partagés.

Une des tendances lourdes de ces évolutions, sans doute la caractéristique majeure de nos sociétés occidentales contemporaines, est la montée de ce qu'on appelle communément l' "individualisme". La majorité des individus composant la population assume cet individualisme sans trop se poser de questions ; certains, qui donnent au mot une connotation péjorative, dénoncent le risque grandissant d'un repli sur soi qui met à mal les valeurs de solidarité et menace à terme le "vivre ensemble" sociétal ; d'autres enfin repèrent dans cette tendance qu'ils dénomment plutôt "individuation" la possibilité d'expression de la volonté de chaque individu de conquérir son autonomie dans la construction de son identité. Les créatifs culturels appartiennent à cette dernière catégorie.

L'étude menée récemment en France de 2003 à 2006 a fait ressortir les six dimensions les plus à même de segmenter la population aujourd'hui en termes de valeurs relatives à la société. Il s'agit de  (1) l' écologie  (2) la place des femmes dans la société  (3 l'être par rapport à l'avoir et au paraître  (4) le développement personnel  (5) l'enjeu sociétal  (6) l'ouverture multiculturelle. Les individus qui, au regard de ces six facteurs, ont les positions les plus proches, constituent un groupe.

Parmi les cinq groupes révélés in fine par l'enquête, les créatifs culturels, qui représenteraient 17% de la population française (24% aux Etats-Unis) se distinguent  par une sensibilité concomitante aux six dimensions.  Ils sont  tout à la fois préoccupés par les problèmes écologiques, sensibles et ouverts à une autre place du féminin dans notre société, pensent qu'il vaut mieux vivre une vie plus simple moins axée sur la consommation, sont sensibles au développement personnel et spirituel,  déclarent aimer vraiment aider les autres et enfin le multiculturalisme est pour eux une valeur très importante.

Il vaut la peine d'insister : les créatifs culturels ne sont pas un mouvement. C'est un des courants représentatifs des évolutions socioculturelles actuelles. Ce courant est important car il témoigne d'un véritable changement de perspective quant à la place accordée aux faits culturels dans le développement et le changement des sociétés. Cet espoir de création d'une société nouvelle par la culture est spécifiquement porté par les "créatifs culturels".

L'essentiel, au-delà de possibles convergences avec des recherches menées en tous lieux, est de savoir que ce courant existe, passer des liens, tisser une toile.

                                                                                                


06/01/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 50 autres membres