voilacestdit

voilacestdit

En visitant le site Facebook de Menlo Park

 

 

  IMG_9236.JPG

 Devant le panneau d'entrée du site de Facebook

 

 

J’ai eu la chance de pouvoir visiter le site de FB à Menlo Park - visité guidée par Alexandre, dont l’entreprise Wit Ai a été rachetée par FB il y a tout juste 1 an, et est à la base d’une nouvelle application en développement : M l’assistant personnel de FB pour Messenger. 
 
Le site FB est constitué de deux ensembles de constructions séparés par une autoroute, la Bayfront Expressway : d’un côté, les bâtiments 10 et ss (des bâtiments repris de l’ancien site de Sun, réaménagés), qui s’organisent en espace clos autour d’une grande aire de circulation aérée et colorée où se retrouvent les employés pour passer d’un bâtiment à l’autre, échanger, se restaurer ou participer à diverses activités ; de l’autre, un bâtiment unique imposant, récemment livré, le 20, conçu pour FB par l’architecte Frank Gehry, d’un seul tenant, à 3 niveaux : les parkings au RdC, les espaces de travail s’organisant au 1er niveau autour d’une aire de circulation interne au bâtiment, et - surprenant! - un vaste parc boisé occupant intégralement le toit. Les deux ensembles sont reliés par un passage piétons-vélos et navette sous l’Expressway.
 
 
IMG_9229.JPG
 
IMG_9196.JPG
 
IMG_9203.JPG
L'entrée extérieure et le patio intérieur des bâtiments 10 et ss 
 
 
La cité FB est composée d’environ 6000 personnes (4000 sur l’ancien site Sun, 2000 dans le nouveau bâtiment), des jeunes (68% hommes, 32% femmes, âge médian : 28 ans) qui forment une population variée (55% blancs d’origine américaine ou européenne, 36% asiatiques, 4% latinos, 3%métis, 2% noirs) mais peu bigarrée, aux tenues assez décontractées, comme il en est des jeunes sur les campus (une population assez différente de celle que j’ai connue il y a une trentaine d’année sur les sites de HP, où se rencontraient, ce n’était pas l’exception, des personnes assez classes, des métis en particulier). On parle anglais américain en général, espagnol dans les cuisines, français dans les équipes d’intelligence artificielle.
 
 
 IMG_9205.JPG
 
 IMG_9215.JPG
Décos kitch dans le bâtiment 10
 
IMG_9484.JPG
 
 IMG_9500.JPG
Microkitchens dans le bâtiment 20
 
 
L’intérieur des bâtiments offre une ambiance singulière. Les agencements sont simples, sans apprêts, les conduits dans les plafonds ainsi que les structures internes des bâtiments laissés apparents, la décoration intérieure est kitch, les espaces de travail ouverts, plus ou moins denses, les équipements, fonctionnels (chaque poste de travail réglable à volonté en position assis ou debout), des lieux sont dédiés aux entretiens individuels ou aux réunions. Tout un ensemble de commodités est proposé aux employés : répartis un peu partout, des microkitchens permettent à tout un chacun d’assouvir, gratuitement, à toute heure, une petite faim ou de se désaltérer (l’offre est exclusivement organic : bio) ; on peut en outre, moyennant une minime contribution, faire laver son linge ; réparer son vélo ; consulter un médecin ; recevoir des soins dentaires ; utiliser les services d’un coach sportif etc.
 
 
IMG_9479.JPG
Espaces de circulation dans le bâtiment 20 
 
IMG_9514.JPG
 
IMG_9502.JPG
Espaces de travail dans le bâtiment 20

IMG_9512.JPG
L'espace Wit.AI dans le bâtiment 20
 
Entre midi et deux, 8 à 9 restaurants sur l’ancien site de Sun, 3 dans le bâtiment 20, proposent, gratuitement, leurs spécialités ; on peut également prendre son petit déjeuner ou dîner sur le site. La nourriture proposée est organic et de grande qualité. On se doute que, les premiers mois, les employés doivent prendre quelques kilos, mais ils semblent se réguler, les messages passés invitent (paradoxalement, eu égard à l’offre surabondante et gratuite) à une certaine frugalité : stay humble. Le grand boss, Mark Zuckerberg, dont le poste de travail se tient au milieu des autres, a une belle prestance : par mimétisme, beaucoup s’entretiennent physiquement et font régulièrement du sport.
 
 
IMG_9521.JPG
 
IMG_9516.JPG
 
IMG_9518.JPG
Le parc sur le toit du bâtiment 20
 
Le site FB, très surprenant dans la première approche, me fait penser à une sorte de cité idéale : idéale parce qu’il y a de l’idéologie derrière - l’organisation sociale et l’organisation de l’espace répondent à une certaine idée, une volonté intellectualisée et unifiée : sobriété des lieux, facilitation des échanges, simplification des relations, absence de décorum. Cela dessine une cité à part, il y a un dedans et un dehors. Le paradoxe de ce lieu est d’être fermé sur soi en même temps qu’ouvert sur le monde : reflet de ce que crée FB, des communautés qui rassemblent et mettent en communication des gens entre eux, lesquels partagent les mêmes informations, les mêmes outils, les mêmes usages - un même univers FB  en quelque sorte - et sont ouverts sur le monde. 
 
 
IMG_9530.JPG
 
 IMG_9526.JPG
 
 
Le site ne ressemble pas aux campus des grandes entreprises des années 80 (comme HP à Palo Alto) ni même des plus récentes. Les lobbies (halls d’entrée), ici, sont de dimension modeste, sans décorum, ils n’affichent pas l'aspect pompeux, faste qu’ont souvent encore aujourd’hui ceux, majestueux, des multinationales ou des grandes institutions. L’ambiance se veut cool, les lieux ouverts, sans ostentation; le luxe réside dans la sobriété; les espaces de travail sont flexibles (ce qui peut apparaître comme un certain désordre est plutôt la marque d’une certaine «agilité» inscrite dans l’ADN); il serait vain pour le visiteur qu'il cherchasse des signes extérieurs distinctifs de la hiérarchie (les managers ont leur poste de travail au milieu des autres) etc. 
 
On a changé d’ère : il est significatif que le grand panneau d’entrée du site FB (photo de tête de ce billet) est fait de l’envers du panneau de l’ancien site de Sun (photo ci-dessous) : comme une page tournée… un panneau retourné. L’époque n’est plus des grandes organisations centralisées, autre chose est en train d’apparaître, on est en présence d'une émergence : comme un système, composé d'éléments différents, parties ou acteurs, qui, en interactions entre eux produisent l'émergence de nouvelles propriétés qualitativement autres, non présentes au niveau des éléments internes - ainsi de ces entreprises qui émergent d'internet et des nouveaux réseaux sociaux. 
 
 
IMG_9230.JPG
L'envers du panneau d'entrée du site de Facebook


01/02/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres