voilacestdit

voilacestdit

Violet (1er septembre 2008)

Cioran écrivait [Le crépuscule des pensées, I] : "Violet, couleur du remords. (L'étrange, en lui, vient de la lutte entre la frivolité et la mélancolie, et du triomphe de celle-ci.)"

 

Ce semble bien être la couleur de la saison politique. Les journaux ne cessent de rapporter ans le plus grand détail une foultitude de choses bien vaines, insignifiantes, futiles, en même temps qu'ils ne manquent pas de faire journellement état d'enquêtes qui pointent régulièrement que le moral des Français n'a jamais été aussi bas depuis x années, et cette impression parait tout recouvrir : triomphe de la mélancolie !

 

"Le remords, continuait Cioran, est la forme éthique du regret. (Lequel devient problème, mais non tristesse.) Un regret élevé au rang de souffrance. Il ne résout rien, mais avec lui tout commence."

 

Ces voies-là sont à explorer qui feraient de la conscience du regret et de la souffrance qu'il recèle de nouveaux et utiles commencements.

 

 



01/09/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 56 autres membres